FAQ – Le fonctionnement de l’AMAP Paris 12

5 kg de légumes bio toutes les semaines pour 18 € , cultivés localement, par un maraîcher que vous connaissez, à qui vous pouvez parler, que vous pouvez aller voir dans sa ferme et avec qui vous pouvez même faire des barbecues, ça vous intéresse ?? Alors lisez attentivement ce qui suit !

C’EST QUOI, UNE AMAP ?
C’est une association pour le maintien de l’agriculture paysanne. Ses objectifs sont de recréer du lien social entre citadins et paysans de la région, d’apporter une sécurité financière à des paysans s’engageant dans une démarche d’agriculture durable et de favoriser l’accès et l’éducation à une alimentation de qualité.
Concrètement, nous sommes 58 adhérents, habitant généralement dans le 12e arrondissement de Paris, et nous avons signé un contrat à l’année avec un couple d’agriculteurs locaux : Loïc et Delphine Boulanger, situés à Marconville, à quelques km de Beauvais (lafermedemarconville). Ils s’engagent à nous livrer chaque semaine une production de qualité BIO et diversifiée (panier d’environ 5 kg de légumes et plus rarement de fruits), à avoir une pratique professionnelle en accord avec la charte de l’agriculture paysanne (vous pouvez la télécharger en cliquant ici : charte_des_amap_mars_2014-2) et le cahier des charges de l’agriculture biologique, à être transparents sur le mode de fixation du prix et ses méthodes de travail, à être présents aux distributions, à donner régulièrement des nouvelles sur l’avancée des cultures et la situation de la ferme, et à accueillir les adhérents sur sa ferme au moins une fois pendant la saison d’engagement.
En contrepartie, nous nous sommes engagés à préfinancer la production (au début de chaque saison le consommateur paye pour l’ensemble de la saison), à être solidaires dans les aléas naturels (en cas d’aléa la composition du panier peut être revue à la baisse en diversité et en quantité), et à nous impliquer dans la gestion de l’Amap, qui ne compte que des bénévoles (AG, commission, visite à la ferme, participation aux distribution…)

LES PANIERS, C’EST TOUTES LES SEMAINES ?
Oui ! Une saison comprend en principe 50 distributions : une par semaine, sauf cette année le mercredi 15 août 2018 (férié) et le mercredi 26 décembre 2018 (vacances de la ferme).
Cette année, la saison débute le 28 mars 2018 et s’achèvera le 27 mars 2019. Les adhérents sont avertis par mail en cas d’annulation de distribution.

ON PEUT PRENDRE UN DEMI PANIER ?
En principe l’adhésion se fait pour 1 panier entier par semaine, mais il est possible de ne prendre qu’un demi panier (vous partagez un panier avec un autre amapien), ou 1 panier tous les 15 jours (vous alternez avec un autre amapien).

LA DISTRIBUTION C’EST OU ? ET QUAND ?
Les distributions ont lieu tous les mercredis de 19h à 20h au 1 rue Hector Malot dans le 12ème arrondissement de Paris (Gare de Lyon). Elles sont assurées à tour de rôle par les amapiens (en gros, il faut en assurer une tous les deux mois). Si vous ne pouvez pas venir chercher votre panier, plusieurs solutions s’offrent à vous : soit vous demandez à un ami de venir pour vous, ou vous le lui vendez/donnez, soit vous envoyez un mail à la liste des « intermittents » c’est à dire des gens qui n’ont pas pu entrer dans l’Amap parce que c’était complet ou qui ne souhaitent pas s’engager, mais qui apprécient de pouvoir acheter un panier de temps à autre. Pour en savoir plus

QU’EST CE QU’IL Y A DANS LES PANIERS ?
La production de Loïc et Delphine Boulanger est de qualité BIO. Les paniers comprennent essentiellement des légumes (6 à 7 variétés). Il arrive que nous ayons des fruits (pommes, poires, groseilles…) mais cela reste rare. Des produits de producteurs bio ou en culture raisonnée peuvent aussi être livrés, après information préalable des adhérents. Retrouvez nos paniers de légumes hebdomadaires.
Des œufs frais et bio sont également proposés à la vente (2€ les 6 œufs) chaque semaine.
Un contrat viande (avec La Ferme de Messenguy) et un contrat champignons (avec La Caverne) sont également possibles pour ceux qui le souhaitent. Pour en savoir plus

ET LE PRIX ?
Une cotisation annuelle de 15 euros, pour adhérer aux Patates Douz’, est demandée à l’inscription (7,50 € en cas de contrat viande uniquement). Pour le prix des paniers, nous payons notre agriculteur à l’avance en début de saison, pour toute l’année. Mais un paiement en plusieurs fois est accepté.
Les amapiens ont la possibilité :
– Soit de payer leur panier 18 € (9 € pour le demi panier), soit 900 € pour l’année (450 € pour les demi-paniers ou en cas de panier tous les 15 jours). Dans ce cas, 17 € sont reversés à l’agriculteur, et 1 € vient alimenter le fonds du Panier solidaire.
– Soit d’adhérer au Panier solidaire, c’est-à-dire de payer son panier en fonction de ses ressources. Si vous optez pour ce système, vous pourrez déclarer sur l’honneur vos ressources et vos charges, ce qui vous donnera votre Revenu Annuel Disponible (RAD). Le prix du panier s’échelonnera alors entre 8,50 et 21,50 € (la moitié pour les demi-paniers). Cela permet à chacun pouvoir profiter de légumes bio quels que soient ses revenus, dans une perspective militante.
– Soit d’adhérer au  Panier solidaire  directement au prix le plus fort (21,50 €, ou 10,75 € pour les demis paniers), sans déclarer votre RAD, afin de soutenir ce système.

EST-ON REMBOURSE EN CAS D’ANNULATION D’UNE DISTRIBUTION ?
Non. N’oubliez jamais qu’en Amap, à l’inverse de ce qui se passe quand on va sur un marché, on paye à l’avance une production qui n’existe pas encore. C’est un pari, à la fois pour l’agriculteur et pour l’amapien. Les récoltes peuvent varier selon les aléas météorologiques (et parfois les avaries techniques), donc le poids des paniers peut être différent d’une semaine à l’autre. En moyenne, sur la saison 2017-2018, le poids moyen des paniers était de 5 kg, mais il a été un peu moins important sur la saison 2016-2017 en raison des graves intempéries qui ont frappé la région Nord Picardie en mai 2016 (le mois le plus pluvieux depuis 60 ans) et de la sécheresse qui a suivi, en décembre.
Parfois, il peut arriver qu’il n’y ait pas suffisamment de légumes pour que la distribution soit assurée. La ferme de Marconville a toujours à cœur d’assurer un rattrapage après coup, mais le principe de solidarité avec l’agriculteur est au cœur du projet des Amap ; il est important d’en prendre conscience avant de s’engager.
En outre, notre association fonctionne en autogestion, donc chacun participe à la vie collective (distribution des paniers, AG, etc.) dans la mesure de ses disponibilités.